Acheter une imprimante 3D professionnelle

imprimante 3D

L’imprimante 3D professionnelle créé des objets réels ou fonctionnels et monochromes ou colorés en utilisant différents procédés industriels ou autres et commandés à partir d’un logiciel. Désormais, vous pouvez profiter d’une large gamme de choix d’imprimante 3D professionnelle et performante qui pouvant répondre à toute attente. Encore faut-il bien comprendre les avantages de son utilisation, leurs caractéristiques et les critères de choix essentiels avant de l’acheter ?

Différentes catégories d’imprimante 3D professionnelle disponibles en stock !

On dénombre plus d’une vingtaine types 3d imprimante qui pouvent répondre à toute vos attentes. A savoir : le modèle SLA, le modèle DLP, le modèle CLIP, le modèle DPP, le modèle FTI, le modèle SLS, le modèle SLM, le modèle EBM, le modèle GLAM, le modèle Binder Jetting, le modèle FDM, le modèle FFF, le modèle NPJ, le modèle DOD, le modèle MJM, le modèle AJP, le modèle LOM, le modèle UAM, le modèle LOM, le modèle LENS, le modèle EBAM, le modèle EBF3, le modèle WAAM, le modèle CLAD et entre autre.

Pour commencer, les procédés industriels fonctionnant à base de photo polymérisation  (tels que la SLA, DLP, CLIP, DPP, FTI) utilisent différentes techniques pour imprimer vos projets :

  • La solidification de couche successive de résine pour créer l’objet ou imprimer des verres de silice bien fondus,
  • La projection pour fixer les photopolymères ou l’utilisation d’ampoule au lieu d’un rayon laser ultraviolet pour créer des voxels,
  • La solidification par utilisation d’une image de lumière UV pour créer un objet,
  • Le durcissement du polymère via la lumière du jour,
  • Le durcissement de la résine photopolymère via la projection d’une image de la coupe en 2D.

Ensuite, les procédés industriels par fusions de poudre utilisent différentes techniques pour durcir les couches successives de poudre.  A savoir :

  • L’utilisation d’un frittage sélectif par laser pour fritter la poudre polymère et la relier aux couches antérieures sans aboutir à la fusion,
  • L’utilisation d’un laser puisant pour faire fondre la poudre et l’amener au point de fusion,
  • L’utilisation de faisceau d’électrons pour faire fondre et créer des objets de même dimension de différentes propriétés,
  • L’utilisation d’un laser puissant pour fondre une poudre de verre et l’amener au point de fusion.

Puis, les procédés industriels impliquent la projection de liant adhésif en liquide sur des couches de matériaux (céramique ou métal) en poudre. Aussi, les procédés industriels par extrusion de matière utilisent un filament de thermoplastique sur un extrudeur bien chauffé.

De plus, les procédés industriels sont une technique d’impression 3D utilisant la projection de matière pour imprimer en 3d couches par couches. En outre, les procédés industriels par le laminage de feuille requièrent la superposition de nombreuses couches de matériaux ou l’assemblage de feuilles métalliques en couches successives pour créer un objet. Par ailleurs, les procédés industriels par dépôt sous énergie concentrée font fondre par faisceau laser la poudre en métal déposée et l’amener au point de fusion. Pour en savoir davantage, ici.

Avantages d’acheter une imprimante 3D professionnelle !

De primes abords, vous pouvez désormais commander en ligne ou sur place votre imprimante 3d professionnelle. Ainsi, vous pouvez profiter d’un gain de temps, d’économie et d’énergie considérables. Ensuite, par rapport à un modèle imprimante classique, l’utilisation d’une imprimante 3d constitue : un gain de temps en termes de vitesse d’impression, une possibilité de modifier le process de conception pour aboutir au rendu désiré, l’absence de limite géométrique, une facilité d’utilisation, une autonomie et une économie d’argent pour la création de modèle d’emboutissage ou d’outillage.

Puis, vous pouvez opter pour plusieurs matériaux utilisables pour fabriquer des formes allant du plus simple au plus complexe. Aussi, elle créer différents prototypes ou objets finis nécessaires dans différents secteurs d’activités professionnelles ou industrielles ou personnelles. Notamment dans le cadre de l’aéronautique, la bijouterie, l’architecture, le design ou encore en milieu médical (création prothèse dentaire, implant, gabarit chirurgical, etc.)…

Spécificités de l’imprimante 3D professionnelle !

Le procédé impression 3D professionnelle nécessite des logiciels pour programmer à l’avance votre dessin en 3d avant de procéder au dépôt de la matière en poudre en liquide pour la durcir suivant différentes technologies. En effet, une imprimante 3D peut utiliser soit la lampe xénon ou le filament fondu ou le laser à rayon UV ou la projection d’images ou la rétroprojection d’une lampe faire une copie conforme du dessin numérique en format physique.

Ensuite, les matériaux (en poudre ou liquide) utilisés peuvent être métallique (acier inox ou autre) ou en céramique (plâtre ou verre ou autre). En fonction des besoins, ils se caractérisent par : la conformité aux exigences médicales, la résistance mécanique ou à la chaleur, la rigidité ou l’élasticité ou la souplesse, la coloration phosphorescente, la transparence ou translucidité ou l’opacité, la propriété magnétique inerte, la résistance électrique, la propriété isolante et conductrice électrique ou autre. Puis, la précision de l’imprimé en 3d est fonction de la géométrie, des applications, de l’orientation de l’impression, de la taille de la pièce, mais encore du matériau choisi.

Aussi, elle peut créer des pièces visiblement attrayantes, de texture bien colorée, mais également fonctionnelles. De plus, outres les procédés industriels utilisés en technique d’impression 3D professionnelle, on peut également procéder à l’impression de terre, l’impression de terre, l’impression tissu vivant, l’impression de jardin, la fabrication additive indirecte ou encore l’impression alimentaire. En outre, elle se caractérise également par : le volume d’impression, la vitesse d’impression, la modélisation à travers des programmes informatiques spécialisés (tels que les logiciels et outils, les applications de scan 3D, etc.)…

Conseil pour acheter son imprimante 3D professionnelle !

Il faut tout privilégier les rumeurs ou recommandations véhiculées par les proches ou experts en matériels numériques pour investir efficacement en imprimante 3d professionnelle.

Ensuite, techniquement, tenir compte des éléments suivants : la performance, la vitesse d’impression, les différents matériaux supportés, les différents modèles disponibles, (imprimante SLA, imprimante DLP, imprimante MJP, imprimante FDM, imprimante SLS, imprimante DMLS, etc.), les propriétés des matériaux, (couleur, visuel, résistance mécanique, résistance électrique, résistance à la chaleur, etc.), la qualité de la précision, le volume d’impression, la géométrie, l’orientation d’impression, la taille des pièces imprimables, l’esthétisme des pièces,

Puis, vous devez bien observer certains aspects techniques, tels que : la notoriété et réputation de la plateforme de vente dédiée, les conditions générales de vente (produits et accessoires livrables, retour ou remboursement, paiement, etc.), les mentions légales, la politique de la confidentialité, la possibilité de solliciter des avis et devis, la garantie après vente, la qualité du service à la clientèle, la disponibilité au quotidien.

 

La conception assistée par ordinateur
Le plastique, une matière résistante aux chocs et qui ne subit aucune corrosion