Carbone industriel : l’avenir de la production

Carbone industriel
Le carbone industriel représente un matériau incontournable dans la production de différents produits. Possédant une conductivité élevée, il est utilisé dans la production de l’aluminium. Les électrodes de carbone sont également sollicitées dans la fabrication de batteries. Sa légèreté le rend essentiel dans la construction des éoliennes. Il représente une véritable révolution dans l’industrie. Il se présente sous différentes formes comme les cokes, le graphite et le noir de carbone.

D’où vient le carbone ?

Le noir de carbone provient de l’industrie de pétrochimie. Il est destiné à plusieurs usages dans le domaine industriel. Il se présente sous différentes formes comme :

– perles de noir de carbone ;

– micro-perles de noir de carbone ;

– mini-granulés de noir de carbone.

Suivez ce lien pour en savoir davantage sur les différentes formes proposées par les fabricants. Chacune de ses formes est destinée à un usage spécifique. Entre autres, elles sont destinées à la production de vernis, de pneus, de matières plastiques, de câbles.

De son côté, l’utilisation du coke varie d’un secteur à un autre. Dans la sidérurgie par exemple, il participe à l’obtention de l’acier. Il est également utilisé dans la fabrication de fonte, en acier et d’autres alliages en fer.

Les différentes utilisations du carbone dans le domaine industriel

Ce carbone est considéré comme un élément libre. C’est pourquoi il est autant sollicité dans l’outillage industriel. Le diamant, par exemple, contient une teneur élevée en carbone. De ce fait, sa dureté et sa robustesse sont sollicitées dans l’aéronautique ainsi que l’industrie automobile.

Il se présente sous sa forme élémentaire dans le graphite. Ce dernier est utilisé dans la fabrication de récipients qui ont une grande résistance à la chaleur extrême et aux réactions chimiques. Le graphite intervient aussi dans la fabrication d’outils comme les pièces de frottement ou les joints d’étanchéité. Lorsqu’il subit des transformations spécifiques, le graphite sert également de dissolvant dans le secteur industriel. Dans la sidérurgie, il sert de réducteur par exemple.

Dans le secteur de la construction, il est plébiscité sous l’appellation carbone technique. Matériau incontournable dans la fabrication de pièces mécaniques, l’industrie automobile et l’aéronautique ne peuvent se passer du carbone.

Il est considéré comme un matériau très léger. En effet, les dérivés du carbone présentent une dureté à toute épreuve ainsi qu’une faible densité. C’est pourquoi il est utilisé dans la construction de bâtiments afin d’alléger les fondations ou pour les renforcer.

Selon les experts, la fibre de carbone révolutionne actuellement l’industrie. Elle est utilisée pour renforcer les matériaux composites. D’ailleurs, ce dérivé de carbone est utilisé comme matériel de protection.

Les autres utilisations du carbone

L’application du carbone industriel ne se limite pas aux industries lourdes et au secteur du bâtiment. Il est aussi plébiscité dans l’industrie agro-alimentaire. En effet, le CO2 est utilisé pour gazéifier les boissons gazeuses, par exemple. Il est également sollicité pour préserver les produits alimentaires au frais. De son côté, le noir de carbone est utilisé comme un colorant alimentaire, à savoir le colorant E152.

Le CO2 est indispensable dans une station de production d’eau potable. Il permet de préserver l’équilibre calco-carbonique de l’eau. En tant qu’acide faible, le CO2 est utilisé dans la neutralisation des effluents afin d’éliminer les risques de sur-acidification.

Le charbon est la forme la plus élémentaire du carbone. Le charbon naturel est utilisé dans les industries lourdes en tant que source d’énergie. Il possède une place majeure dans le processus de fabrication de différents produits.

Grâce à sa légèreté, le carbone présente aussi une forte conductivité. C’est pourquoi il est utilisé dans la fabrication des plaques conducteurs présentes sur les batteries. Il peut également se substituer à d’autres métaux en raison de sa forte conductivité thermique.


Gravure laser sur verre : les machines et leurs caractéristiques
Pourquoi l’emboutissage profond est la technique de fabrication la plus utilisée pour les pièces métalliques ?