Comment concilier environnement et industrie ?

Les motifs économiques ont attiré l’intérêt grandissant des industries pour l’environnement actuellement. Par ailleurs, une compétition vertueuse s’est installée ces dernières années de la part des acteurs économiques après l’apparition d’une réglementation environnementale incitant à polluer moins.

Problématique entre industrie et environnement

Dans la crise mondialisée de l’environnement que subissent la plupart des pays actuellement, l’industrie occupe une place importante. Depuis longtemps, elle a été accusée d’être la principale responsable de la dégradation des écosystèmes dans l’esprit de la population. Malgré cela, ces derniers temps leurs initiatives en faveur de l’environnement se sont multipliées et les discours des industriels ont précisément changé après une longue période de démenti. Ainsi, il est constaté un accroissement du nombre d’industries consentant à de nouveaux codes de conduite environnementaux. Par ailleurs, il y a même celles qui ont engagé des réflexions approfondies sur leur rôle dans la problématique touchant l’environnement. Pour cela et afin de réduire leurs empreintes écologiques, des examens minutieux de leurs procédés et produits ont été entamés. Néanmoins, il existe toujours des comportements chez les industriels qui résistent à inclure les valeurs environnementales dans leur modèle économique.

Environnement et compétitivité des industries

Deux attitudes vraisemblablement opposées animent souvent les réflexions sur les conséquences économiques des démarches environnementales des industries. Premièrement, les coûts généralement élevés engendrés par les actions environnementales ne sont pas compensés par les avantages qu’elles apportent pour les industriels selon les avis plus traditionnels. Ainsi, les industries doivent répliquer aux exigences environnementales par la réduction de la production ou par des investissements dont la rentabilité est en général faible. Dans ce cas de figure, les sujets environnementaux restent comme étant des contraintes pour les entreprises. Deuxièmement,  il y a des industries qui sont en faveur des causes environnementales et qui affirment que les initiatives pour diminuer les impacts sur les écosystèmes sont favorables économiquement pour leurs activités. Par ailleurs, elles sont des opportunités permettant de réduire le gaspillage, de profiter de nouveaux marchés, d’améliorer l’image, pour moderniser les procédés, d’améliorer le positionnement concurrentiel, etc.

Redéfinir une politique gagnant-gagnant

Selon les politiques mises en œuvre, des solutions très variables avec des bénéfices ou des coûts différents peuvent être issues des actions pour diminuer les impacts environnementaux. Même avec des technologies de dépollution onéreuses, les conséquences économiques dépendent de plusieurs facteurs et les actions environnementales ne sont pas prédéterminées dans les industries. Par ailleurs, avec une législation de plus en plus exigeante, beaucoup d’industries s’engagent dans le développement durable par contrainte. Néanmoins, c’est l’occasion de moderniser les pratiques existantes en s’adaptant à ces évolutions. Par conséquent,  les industriels peuvent non seulement se mettre en conformité avec la loi mais également engager de meilleures solutions économiques et ainsi devenir plus performants.

Les générateurs d’azote : utiles pour quelles industries ?
Dans quels domaines s’applique le Coil Coating ?