Stockage automatisé : quels procédés pour optimiser la préparation et l’expédition de la marchandise ?

Les principales clés permettant à un entrepôt de bien fonctionner sont l’optimisation du système de stockage automatisé, la préparation des commandes et l’expédition de la marchandise. Ces éléments nécessitent quelques procédures à suivre et qui doivent être prises en considération par le dirigeant de l’entrepôt.

Que veut dire stockage automatisé

Le stockage automatisé est un système permettant à de nombreuses entreprises d’utiliser les engins de manutention (balancelles automotrices, convoyeurs, transstockeurs) pour robotiser leur logistique. Cette technique d’automatisation est la solution la plus efficace pour rester compétitif et qui rend les opérations logistiques plus rapides et permet de diminuer les erreurs. Il existe différents systèmes de stockage automatisé tels que le système pour palettes et le système pour bacs. Ces solutions logistiques sont efficaces pour les entrepôts, car elles permettent de contrôler les stocks, de sécuriser les opérateurs et les marchandises, d’augmenter la productivité, d’avoir une réduction de coûts ainsi qu’une meilleure rentabilité en matière d’espace, etc. Le stockage automatisé est donc un système qui vous aide à bien réceptionner, préparer et expédier vos produits sans erreurs et en toute sécurité.

Les procédures pour bien optimiser la préparation des commandes

Dans la chaîne logistique, la préparation des commandes est une étape clé qui détermine la plus grande partie de la satisfaction des clients lorsqu’ils reçoivent leur marchandise. Les procédures que vous devez suivre dans la préparation de vos commandes sont la planification des commandes que vous avez reçues, l’itinéraire de prélèvement, le prélèvement (picking par article, par groupe et par zone), le conditionnement et la préparation pour l’expédition.

Comment bien réussir l’expédition de la marchandise ?

Pour réussir l’expédition de la marchandise, il est indispensable de planifier les livraisons à réaliser. Ceci consiste à connaître et confirmer les commandes à préparer et à expédier dans la journée, de dresser une liste de ceux qui doivent être préparés, d‘assigner ceux-ci aux transporteurs et de calculer l’espace de la zone d’entreposage des expéditions. Il est aussi important de renforcer et de trier les marchandises, cela en combinant et en regroupant les marchandises qui proviennent de différentes zones de l’entrepôt à un endroit égal. Il faut également contrôler les documents et le conditionnement. Cette étape nécessite la vérification de différents papiers (bon de commande, bon de livraison, bon de prélèvement, etc.) afin d’assurer que les marchandises à livrer soient conformes à toutes les informations dans le logiciel de gestion de l’entrepôt. Lors du chargement, il est crucial de vérifier le camion transporteur qui attend sur le quai, de bien placer la marchandise et de faire signer les documents par le transporteur.

Quel rayonnage est adapté à un couloir étroit ?
Quel système est le plus adapté au stockage de palettes ?